Articles

Conseil Municipal

Mise en place du nouveau conseil municipal



Jeudi 28 mai, a eu lieu le 1er conseil municipal. Les 23 élus, dont le Maire Hervé DIEULEFES ont été installés dans leurs fonctions.

Hervé DIEULEFES : Maire

Yves QUESADA : Adjoint au Maire

Corinne DELLAC : Adjointe au Maire

Michel NOYE : Adjoint au Maire

Véronique OLIVIER : Adjointe au Maire

Jean-Luc MANSE : Adjoint au Maire

Valérie COURTAT : Adjointe au Maire

Laurent AJASSE : Conseiller Municipal

Joëlle RUIVO : Conseillère Municipale

Georges BERTELOOT : Conseiller Municipal

Hélène FOUILLEUL : Conseillère Municipale

Thierry GABARROU : Conseiller Municipal

Stéphanie GARAND : Conseillère Municipale

Patrick GEYNET : Conseiller Municipal

Sandrine OLIVER : Conseillère Municipale

Michel LA BELLA : Conseiller Municipal

Carine PEREIRA : Conseillère Municipale

Yannick LEGRAND : Conseiller Municipal

Sophie REYNES : Conseillère Municipale

Jérôme PERRIER : Conseiller Municipal

Cathy SABATIER : Conseillère Municipale

Jérôme ROUX : Conseiller Municipal

Florence TOSCANO : Conseillère Municipale

Vincent TAURELLE : Conseiller Municipal

Claudie ROUS : Conseillère Municipale

Journée nationale de la Résistance – 27 mai

Commémoration



Cette journée correspond à la date de la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR), présidée par Jean Moulin, qui s’est déroulée le 27 mai 1943, rue du Four, à Paris.

Message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées :

 » C’était il y a 80 ans, c’était la douloureuse année 1940. Dans l’accablement général, le « non » du premier jour dessinait un nouvel espoir. Le général de Gaulle avait insufflé une volonté, belle mais redoutable, enthousiasmante mais périlleuse. Celle du maintien, en tout lieu, de la France au combat, pour que, à l’heure de la victoire, ce mot se proclame toujours en français.

C’était il y a 75 ans, la victoire était là ! La Résistance intérieure avait apporté une contribution essentielle à la Libération. Les « Jours heureux » du Conseil National de la Résistance nourrissaient l’espérance des lendemains.

5 ans de lutte, de faits d’armes, de petites et de grandes actions : un attentiste prudent devenu agent de renseignements, une pourvoyeuse de tracts et de journaux clandestins, un couple de passeurs à l’abnégation sans borne, un réfractaire au STO venu grossir les rangs des maquis, un jeune saboteur minant les lignes de communication de l’ennemi, un combattant de la nuit devenu insurgé au grand jour. La Résistance était le courage de ces individus issus de tous les horizons, une fraternité au combat. Elle était ces réseaux d’action mais aussi ces grands mouvements qui préparaient et qui organisaient patiemment, en souterrain, le retour de la liberté dans la métropole.

Pour que le but fut atteint, il fallait sans cesse, à mesure des évènements, poursuivre l’effort en défiant les risques. Tués dans les maquis, fusillés au petit matin, torturés dans les caves, déportés dans les camps, le dernier souffle de nos héros a bien souvent crié « Vive la France » avant de s’éteindre. Chaque sacrifice était un pas de plus vers la Libération et venait exalter le courage des vivants.

Chaque 27 mai, nous honorons « l’armée des ombres » et nos éclaireurs de la liberté. Qu’ils soient célèbres ou anonymes, qu’ils soient les héros de tout le pays ou l’emblème d’un village, ils peuplent nos rues, nos places, nos écoles. Ces noms, nous ne devons pas les oublier. La reconnaissance de la Nation ne faiblit pas car nous savons que nous devons tant à ces femmes et à ces hommes.

Chaque 27 mai, nous nous souvenons de la première réunion du Conseil National de la Résistance. Ce jour de 1943 couronnait les efforts de Jean Moulin qui avait reçu la mission essentielle d’unifier la Résistance. Des mouvements, des partis, des syndicats ont uni leurs forces pour répondre à l’abaissement et pour préparer les réformes de la France libérée. Tous ont su, dans l’épreuve, s’élever au-dessus des désaccords et des différences idéologiques, pour placer haut l’intérêt supérieur de la patrie. Le combat pour l’unité de la Résistance, ce fut assurément le combat pour une France unie à l’heure de la victoire, pour une France prête à bâtir le monde de demain.

Chaque 27 mai, cette journée nationale est un appel à la jeunesse. Le combat pour l’unité, pour la solidarité, pour la dignité humaine, est toujours d’une brûlante actualité. Poursuivons-le ! »

Emploi saisonnier

Eté 2020



Pour la période estivale, la mairie propose des emplois aux Saint-justois, sur des périodes de quinze jours au mois de juillet ou d’août. Ces emplois concernent le service de la voirie et le service des espaces verts uniquement.
Les jeunes personnes intéressées doivent être domiciliées à Saint-Just et être âgées de 16 ans révolus ou de 17 ans.

Merci de transmettre à la mairie, à l’attention de Madame DELLAC, un CV et une lettre de motivation avant le 1 juin 2020.

Un entretien suivra et les recrutements définitifs seront décidés mi-juin.

Votre commune a maintenant son application !

Communication



Aujourd’hui, la commune de SAINT JUST a opté pour un nouveau support de communication pour toujours mieux communiquer avec vous. Recevez en temps réel les informations de votre village. Les abonnés pourront recevoir des notifications concernant les événements et les avis émis par la Ville. Il sera aussi possible de soumettre une idée ou une suggestion à la municipalité via l’application.

L’application est gratuite et disponible sur Google Play et App store.

Par le biais de cette dernière, vous pourrez :

Être alerté directement en cas d’urgence ou de danger

Recevoir les prochaines actualités et idées sorties

Résoudre les problèmes rencontrés sur la commune (Voirie, Entretien, Eclairage) dans  « Signaler un problème ».

Répondre à un sondage afin de donner votre avis sur un sujet ou un  projet de la commune à l’aide du « Sondage ».

Avoir la possibilité d’exposer vos idées sur un thème proposé à partir de la « Boîte à idées ».

Evénements culturels été 2020

Annulation des événements culturels



Dans le contexte actuel de crise sanitaire, la fête de la musique et le festival d’été Just’en Verdure sont annulés.

Rendez-vous en bonne santé en 2021 !

Déchetteries – mise à jour (04/05/2020)

Réouverture déchetterie



Les déchetteries de Marsillargues et Lunel rouvrent le 4 mai, du lundi au samedi de 8h à 19h, sans interruption.

Pensez à prendre votre carte de déchetterie (ou à minima un justificatif de domicile si vous n’avez pas encore de carte) et prenez connaissance et respectez les consignes de sécurité sanitaire (voir ci-dessous).

Seuls les professionnels peuvent se rendre en déchetteries à partir de 7h. Le créneau 7h – 8h leur est réservé !

Important : pour des raisons sanitaires, la déchetterie de Saturargues reste fermée.

Attention : pour la déchèterie de Lunel, une déviation et un sens de circulation seront mis en place à partir du rond-point de l’Étang de l’or (D24) !

Les gravats : les camions de gravats ne seront pas acceptés ! Vous devez prendre contact avec la carrière des garrigues (LRM) au 04.67.71.59.30.

La ferraille : reprise de la collecte sur RDV au n° vert : 0.8000.34400 (appel gratuit).

Déchets verts : vous n’avez que des déchets verts ? Ou plus de 1m3Vous devez vous rendre directement à la plateforme de broyage qui se trouve chemin du pont de Lunel à Marsillargues.

La plateforme est ouverte du lundi au vendredi, de 7h30 à 11h45 et de 13h30 à 16h45. Le samedi matin de 7h30 à 11h45

Luttons contre le moustique tigre

Luttons contre la prolifération du moustique tigre



Depuis plusieurs années, la démoustication est effectuée par l’EID Méditerranée (Entente Interdépartementale pour la Démoustication du littoral méditerranéen).

L’EID a continué sa mission pendant le confinement en traitant par voie aérienne et terrestre.

 

L’eau stagnante et une température minimum sont des facteurs à l’apparition des œufs de moustiques et à leur prolifération. Ce moustique se développe en milieu urbain et la femelle pond dans tout récipient ou objet pouvant recueillir de l’eau, le plus souvent de petite taille. Mais rassurez-vous, le moustique tigre ne transmet pas le COVID-19.

Nous pouvons tous lutter contre la propagation de cet insecte nuisible en agissant chez nous en curant ou raclant tous les récipients, chéneaux et autres bondes ou rigoles, afin d’éliminer un maximum d’œufs.

Courrier adressé aux maires de la zone d’action de l’EID Méditerranée : Lettre EID Méditerranée

Pour + d’infos : http://www.moustiquetigre.org/

Déchetterie

Réouverture déchetterie



La déchetterie de Lunel va rouvrir à partir du lundi 4 mai pour les professionnels et les particuliers.

Les déchets verts devront être déposés sur le site de Marsillargues sur RDV (standard communauté de communes pour prise de rdv : 04 67 83 87 00).

Afin de ne pas encombrer l’avenue de Lunel, une déviation sera mise en place. L’entrée de la déchetterie se fera via le chemin des Etoffes en direction du cimetière Saint-Pierre (voir plan).

Nous souhaitons que cette réouverture se déroule dans les meilleures conditions possibles. Les mesures barrières seront à respecter pour le bien de tous.

Il est inutile de venir précipitamment, cela provoquerait une longue attente. La déchetterie sera ouverte tous les jours de 7h à 19h (sauf dimanches et jours fériés). L’entrée des voitures se fera au compte-goutte.

Pour toutes questions contact : service déchets du Pays de Lunel : 0 8000 34 400