Moustique tigre

Participez à la lutte contre le moustique tigre



Le moustique tigre est implanté et actif dans l’ensemble des départements de la région Occitanie.  Cette situation est sous surveillance car ce moustique peut, dans certaines conditions, transmettre les virus de la dengue, du chikungunya, du zika et de la fièvre jaune.

La prévention est, sur le long terme, l’arme principale contre ce moustique. Car ses gîtes larvaires, qui se trouvent le plus souvent en milieu urbain ou périurbain, au sein des domiciles privés (cours, jardins…), sont de petite dimension. Et il est impossible de les recenser tous car, pour la plupart, ils sont temporaires, aléatoires et difficiles d’accès.

L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s’agit d’une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place. Signalez la présence de moustiques tigres sur le portail https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/

A savoir :

Dans le département de l’Hérault, la lutte anti-vectorielle était pilotée par le Conseil départemental de l’Hérault en lien avec l’Entente Interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID Méditerranée). Un arrêté préfectoral définissait chaque année le rôle de chaque acteur.

Au 1er janvier 2020, conformément au décret n°2019-258 du 29 mars 2019 relatif à la prévention des maladies vectorielles, cette gouvernance a été modifiée. Les agences régionales de santé sont désormais en charge de l’intégralité de l’organisation sur leur territoire de la surveillance entomologique (étude de la progression du « moustique tigre » Aedes albopictus), la surveillance épidémiologique (introduction du virus par des voyageurs), et des opérations de lutte anti-vectorielle (enquêtes entomologiques, destruction de gîtes larvaires et opérations de « démoustication », le cas échéant).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.