Journée de l’environnement

Journée de sensibilisation à la protection et au respect de l’environnement.

Saint-Just et Saint-Nazaire de Pezan s’associent pour nettoyer la nature SAMEDI 13 MAI. Plusieurs parcours seront proposés aux participants afin qu’ils nettoient les fossés, les chemins et les routes.

A partir de 9h sur la place de la Libération. La matinée se clôturera par un apéritif et une grillade offertes au boulodrome de Saint-Nazaire de Pezan.

Il est demandé aux participants de venir munis de leurs gants de jardin et d’être en vêtements confortables et chaussures de sport.

Annulation d’un dimanche à la campagne

Annulation d’un dimanche à la campagne



C’est avec regret que la municipalité et les associations ont décidé d’annuler un dimanche à la campagne.

Après avoir mûrement réfléchi  il est préférable de ne pas poursuivre l’aventure. Depuis maintenant plusieurs années, nous nous sommes rendu compte que cette manifestation perdait de son engouement.  Cette année particulièrement peu d’exposants se sont inscrits.

L’équipe organisatrice envisage de changer de formule et nous allons travailler en ce sens pour 2018.

Toute l’équipe vous donne rendez-vous en 2018 pour de nouvelles aventures…

L’usine de décarbonatation en rénovation

Rénovation et optimisation de l’usine de décarbonatation



En Avril 2001, le SIVOM de la PALUS (Saint-Just et Saint-Nazaire-de-Pezan) mettait en service  sur son territoire une unité de traitement de l’eau potable pour alléger l’eau distribuée du calcaire dont elle est chargée naturellement.

Un choix économique et environnemental

Le choix du SIVOM résultait d’une volonté de répondre à plusieurs exigences tant sociales, qu’économiques et environnementales. En effet, la mise en place d’une décarbonatation collective permet d’offrir à tous les consommateurs une même solution de traitement de l’eau au même prix. Elle encourage aussi tous les abonnés à la consommation de l’eau du robinet afin d’éviter la multiplication des eaux embouteillées et permet, enfin, de pérenniser le patrimoine en évitant les risques d’entartrage des canalisations.

Un procédé 100 % écologique

Le procédé utilisé (ERCA2) pour réduire le calcaire dans l’eau consiste à faire passer l’eau brute entre deux électrodes qui génèrent un champ électrique approprié. L’électricité émise dans l’eau à faible intensité favorise ainsi la germination du carbonate de calcium par électrolyse. Les microparticules de carbonate de calcium vont alors décanter et se déposer au fond du réacteur par gravité. Elles sont alors extraites et évacuées (environ 25 tonnes par an). Au final, l’eau traitée est maintenue à l’équilibre calco-carbonique et conserve toutes les propriétés physico-chimiques d’une eau très  peu entartrante.

Une rénovation nécessaire

Au terme de quinze années de fonctionnement, la rénovation de certains composants de l’usine se sont révélés nécessaires. Aussi, dès le mois d’avril, les travaux de renouvellement de l’unité débutent et rendent nécessaire la mise hors fonctionnement de l’usine. Ainsi, l’eau distribuée, jusqu’au milieu de l’été ne sera plus allégée de calcaire mais bien sûr parfaitement potable, consommable et fera toujours l’objet des contrôles tant du délégataire du Service que des autorités de contrôles sanitaires.

Ces travaux permettront le renouvellement d’une partie importante des équipements mais aussi de faire bénéficier l’unité des dernières innovations du procédé   ERCA² pour, notamment  optimiser les consommations énergétiques.

Écrits d’ici et d’aujourd’hui

Rencontre avec les auteurs locaux. Toute la journée : lectures, conférences et dédicaces de quatre auteurs de notre région.

11h – Jean-François Menteyne : Lunel hier, aujourd’hui et demain

13h30 : Didier Amouroux : Contes solaires, Dix petites France

14h30 : Florence Ferrari : Le dernier comte cathare, Le passeur d’âmes

15h30 : Nadine Costa : Dans un halo de lumière

Lectures et rencontres animées par Jean-Luc Cohen, Théâtre Plus

Bibliothèque Municipale de Saint-Just. Entrée libre

 

Réunion publique : restauration du Dardaillon

Réunion publique des travaux de restauration des deux cours d’eau du Dardaillon. Présentation du déroulement des travaux

Les milieux aquatiques du Bassin versant de l’étang de l’Or, cours d’eau, nappes souterraines, mares et marais, lagune, sont fragilisés par de multiples pressions. La restauration du fonctionnement naturel des cours d’eau est une priorité pour améliorer leur qualité.

Le SIATEO et le SYMBO ont donc engagé un projet de travaux de restauration et renaturation des cours d’eau Viredonne et Dardaillon.

De l’élaboration des actions d’aménagement des berges jusqu’aux derniers travaux de végétalisation, le parcours peut sembler long, mais la concrétisation de ce projet aboutira en 2017.

En effet, les premières interventions préparatoires ont commencé au début du mois de mars dernier. Suivront les travaux de terrassement jusqu’à l’été et enfin les plantations et la revégétalisation des berges à l’automne prochain.

Afin de présenter le déroulement de la phase chantier, une réunion publique sera organisée à Saint-Just.

Pour plus d’infos sur l’utilité de ces travaux, une vidéo a été réalisée : https://www.youtube.com/watch?v=6k9XVAQI8zs

Marché aux fleurs de l’école Louise Michel

L’école maternelle Louise Michel organise un marché aux fleurs.

De nombreuses variétés seront proposées : géraniums, dahlias, bégonias, œillets d’Inde, tomates, fraisiers, framboisiers, basilic, lavande, …

Rendez-vous dans le cour de l’école maternelle. Marché ouvert à tous !

Prévoir un sac pour emporter vos achats.

La chasse aux œufs de Pâques

La municipalité organise une chasse aux œufs de Pâques LUNDI 17 AVRIL 2017 à l’espace de loisirs du Dardaillon.

Programme :

10h : rendez-vous à l’espace de loisirs du Dardaillon

10h30 : départ de la chasse aux œufs

Suivi d’un apéritif offert par la municipalité.

Inscriptions auprès des instituteurs (bulletin d’inscription remis à votre enfant) ou auprès de la mairie.

 

Un autre regard sur la nature en ville

La nature en ville



Depuis trop longtemps, les espaces verts et les rues de nos villes et villages ont été désherbés en utilisant des pesticides pour maintenir une certaine « propreté ». Pas d’herbe certes, mais un sol contaminé, des eaux de ruissellement chargées de produits dangereux pouvant être responsables de troubles de la santé.

Si aujourd’hui, l’herbe revient dans nos communes, ce n’est pas par absence d’entretien. Car les agents communaux veillent au bon état de nos espaces verts, des cimetières et des kilomètres de voirie. C’est la marque d’un entretien plus respectueux de la nature. Et une attention pour les générations futures que les plus anciens n’auraient pas reniée.

D’autres manières de faire sont possibles

Devenus « éco jardiniers », les agents municipaux sont aujourd’hui entièrement impliqués dans le processus et ont dû remettre en question de leurs pratiques. Comme pour les espaces publics, les produits chimiques ne sont pas la seule solution pour l’entretien de nos jardins. De nombreuses solutions existent, adaptées aux besoins et aux envies de chacun : paillage, plantes couvre-sol, végétation locale et adaptée à l’environnement, compostage, favorisation des auxiliaires de cultures pour éviter les maladies et les ravageurs etc.

Un nouveau regard, de nouvelles perspectives

Un profond remaniement des pratiques est nécessaire : des espaces autrefois désherbés chimiquement se végétalisent, le matériel change et les espaces se modifient. Tolérer la flore naturelle en ville, c’est favoriser la biodiversité et accepter un environnement plus sain pour tout le monde. De plus, de nombreuses espèces spontanées sont utiles : les espèces qui fleurissent dès mi-janvier (euphorbe, petit chêne …) vont nourrir les premiers insectes butineurs dont les larves margeront les premiers pucerons.

Toutes les semaines, retrouvez sur la page Facebook de Saint-Just @VillagedeSaintJust des conseils et des astuces pour que vos jardins soient aussi zéro Phyto.

Enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages

Enquête de l’Insee



L’Insee réalise, entre le 2 mai et le 24 juin 2017, une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.

L’enquête s’inscrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement, ainsi que sur la formation, l’emploi et la santé des individus.

Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l’Insee chargé de les interroger prendra contact avec eux. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant.

Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

L’enquête prend la forme d’un panel sur plusieurs années, certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.

Inscription aux écoles

Inscription aux écoles maternelle et élémentaire



Les inscriptions à l’école maternelle Louise Michel sont ouvertes jusqu’au 30 mai 2017 sur rendez-vous le mardi et le jeudi de 14h15 à 15h. Contact 04 67 73 67 21.

Les inscriptions à l’école élémentaire Marcel Pagnol se déroulent selon un calendrier proposé par la Directrice. Les inscriptions débuteront le 2 mai 2017. Si vous ne pouvez pas inscrire votre enfant à la date proposée ou pour tout nouvel arrivant sur la commune, merci de contacter la Directrice au 04 67 83 56 12 pour fixer un rendez-vous.

Lors de ce rendez-vous, veuillez s’il-vous-plait vous munir de votre livret de famille, du carnet de santé de votre enfant et d’un justificatif de domicile. Merci d’amener vos originaux et des photocopies.

Pour les inscriptions en accueil de loisirs périscolaires (garderie, …), veuillez vous rendre à l’accueil de la mairie pour retirer le document à remplir.