Bibliothèque de Saint-Just – COVID 19

Retour de documents



En raison des risques de contamination par contact avec les collections, la réouverture et l’accès libre des médiathèques et des bibliothèques sont déconseillés.

Retour des documents :

Les documents seront restitués par les usagers dans le respect des gestes barrières. Un jour sera consacré aux retours de vos documents appartenant à la bibliothèque de Saint-Just afin de pouvoir les désinfecter et les mettre en quarantaine (3 jours) : le mardi 19 mai de 9h à 11h et de 14h à 17h.

Concernant les documents de Lunel, il faudra les retourner à la médiathèque de Lunel directement.

Tous ces gestes sont nécessaires pour garantir une remise en circulation sécurisée des documents.

Service de prêt :

Votre bibliothèque est invitée à appliquer le principe du retrait de documents appartenant à la bibliothèque de Saint-Just et réservés au préalable par les lecteurs, qui viennent les retirer sur rendez-vous fixé. Les documents sont remis aux lecteurs dans le respect des gestes barrières : désinfection des mains, distanciation sociale, masques.

En raison de la suspension du service de navette, les documents prêtés sont uniquement ceux disponibles sur place

Contact bibliothèque : 06 07 38 94 16

Prendre soin de tous est notre priorité !

Evénements culturels été 2020

Annulation des événements culturels



Dans le contexte actuel de crise sanitaire, la fête de la musique et le festival d’été Just’en Verdure sont annulés.

Rendez-vous en bonne santé en 2021 !

Commémoration du 8 mai 1945

Commémoration



Il y a 75 ans, le 8 mai 1945, la barbarie nazie était vaincue. Ce fut au prix du sacrifice de dizaines de millions de vies, résistants, combattants antifascistes et alliés.

Malgré la période inédite que nous vivons, prenons un instant pour célébrer la mémoire de tous les français victimes de la guerre.

Message du Président de la République à l’occasion de la commémoration de la victoire du 8 mai 1945 :

Ce 8 mai ne ressemble pas à un 8 mai. Il n’a pas le goût d’un jour de fête. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler en nombre devant les monuments de nos villes, sur les places de nos villages, pour nous souvenir ensemble de notre histoire. Malgré tout, la Nation se retrouve par la pensée et les mille liens que notre mémoire commune tisse entre chacun de nous, cette étoffe des peuples, que nous agitons en ce jour dans un hommage silencieux.

C’est dans l’intimité de nos foyers, en pavoisant nos balcons et nos fenêtres, que nous convoquons cette année le souvenir glorieux de ceux qui ont risqué leur vie pour vaincre le fléau du nazisme et reconquérir notre liberté. C’était il y a 75 ans. Notre continent refermait grâce à eux le chapitre le plus sombre de son histoire : cinq années d’horreur, de douleur, de terreur.

Pour notre pays, ce combat avait commencé dès septembre 1939. Au printemps 1940, il y a 80 ans, la vague ennemie avait déferlé sur les frontières du Nord-Est et la digue de notre armée n’avait pas tenue. Nos soldats pourtant s’étaient illustrés à de nombreuses reprises. Ceux de Montcornet, d’Abbeville, de Gembloux ou de Stone, les hommes de Narvik, les cadets de Saumur, l’armée des Alpes avaient défendu avec vigueur notre territoire et les couleurs de notre pays. Ils sont « ceux de 40 ». Leur courage ne doit pas être oublié.

Dans le crépuscule de cette « étrange défaite », ils allumèrent des flambeaux. Leur éclat était un acte de foi et, au cœur de l’effondrement, il laissait poindre la promesse du 8 mai 1945.

Cette aube nouvelle fut ensuite conquise de haute lutte par le combat des armées françaises et des armées alliées, par les Français Libres qui jamais ne renoncèrent à se battre, par le dévouement et le sacrifice des Résistants de l’Intérieur, par chaque Française, chaque Français qui refusa l’abaissement de notre nation et le dévoiement de nos idéaux. La grande alliance de ces courages permit au Général DE GAULLE d’asseoir la France à la table des vainqueurs.

La dignité maintenue, l’adversité surmontée, la liberté reconquise, le bonheur retrouvé : nous les devons à tous les combattants, à tous ces Résistants.

À ces héros, la Nation exprime son indéfectible gratitude et sa reconnaissance éternelle.

Le 8 mai 1945, c’est une joie bouleversée qui s’empara des peuples. Les drapeaux ornaient les fenêtres, mais tant d’hommes étaient morts, tant de vies étaient brisées, tant de villes étaient ruinées. À la liesse succéda la tristesse et la désolation. Avec le retour des Déportés, les peuples découvrirent bientôt la barbarie nazie dans toute son horreur…

Rien, plus jamais, ne fut comme avant.

La fragilité révélée de nos vies et de nos civilisations nous les rendit plus précieuses encore. Au bout de cette longue nuit qu’avait traversé le monde, il fallait que l’humanité relevât la tête. Elle venait de découvrir horrifiée qu’elle pouvait s’anéantir elle-même et il lui fallait désormais refaire le monde, de fond en comble, ou à tout le moins « empêcher que le monde ne se défasse », selon le mot de Camus.

Ce fut l’heure, en France de l’union nationale pour fonder « les beaux jours » annoncés par le Conseil National de la Résistance et bientôt retrouvés.

L’heure, en Europe, de l’effort commun pour bâtir un continent pacifié et fraternel.

L’heure, dans le monde, de construire les Nations unies et le multilatéralisme.

Aujourd’hui, nous commémorons la Victoire de ce 8 mai 1949, bien sûr, mais aussi, mais surtout, la paix qui l’a suivie.

C’est elle, la plus grande Victoire du 8 mai. Notre plus beau triomphe.

Notre combat à tous, 75 ans plus tard.

Vive la République !

Vive la France !

Emmanuel MACRON

Fonctionnement services administratifs – COVID19

Horaires mairie – COVID 19



Dans le contexte de l’état d’urgence lié au Covid 19, les services administratifs de la commune rouvriront  au public, à compter du 11 mai 2020, dans les conditions suivantes :

– Accueil du public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h

– Permanence téléphonique maintenue aux horaires habituels au standard : 04 67 83 56 00

Les services administratifs seront organisés en tenant compte des mesures d’hygiène et de distanciation sociale nécessaires pour assurer la sécurité des agents et des usagers.

Monsieur le maire, mesdames et messieurs les adjoints tiendront une permanence téléphonique hebdomadaire de 18h à 19h aux jours habituels.

ATTENTION : Madame Valérie COURTAT, Adjointe au CCAS, assurera exceptionnellement ses permanences téléphoniques de 17h à 18h30 les mardis 12, 19 et 26 mai au 04 67 83 56 00 (au lieu du jeudi).

Ces mesures resteront en vigueur, jusqu’au 2 juin 2020 inclus.

Déchetteries – mise à jour (04/05/2020)

Réouverture déchetterie



Les déchetteries de Marsillargues et Lunel rouvrent le 4 mai, du lundi au samedi de 8h à 19h, sans interruption.

Pensez à prendre votre carte de déchetterie (ou à minima un justificatif de domicile si vous n’avez pas encore de carte) et prenez connaissance et respectez les consignes de sécurité sanitaire (voir ci-dessous).

Seuls les professionnels peuvent se rendre en déchetteries à partir de 7h. Le créneau 7h – 8h leur est réservé !

Important : pour des raisons sanitaires, la déchetterie de Saturargues reste fermée.

Attention : pour la déchèterie de Lunel, une déviation et un sens de circulation seront mis en place à partir du rond-point de l’Étang de l’or (D24) !

Les gravats : les camions de gravats ne seront pas acceptés ! Vous devez prendre contact avec la carrière des garrigues (LRM) au 04.67.71.59.30.

La ferraille : reprise de la collecte sur RDV au n° vert : 0.8000.34400 (appel gratuit).

Déchets verts : vous n’avez que des déchets verts ? Ou plus de 1m3Vous devez vous rendre directement à la plateforme de broyage qui se trouve chemin du pont de Lunel à Marsillargues.

La plateforme est ouverte du lundi au vendredi, de 7h30 à 11h45 et de 13h30 à 16h45. Le samedi matin de 7h30 à 11h45

Repas des aînés – ANNULE

En raison de l’épidémie du coronavirus, le repas des aînés n’aura pas lieu le 1er mai en 2020. Il sera reporté à une date ultérieure qui vous sera communiquée.

 

 

 

Luttons contre le moustique tigre

Luttons contre la prolifération du moustique tigre



Depuis plusieurs années, la démoustication est effectuée par l’EID Méditerranée (Entente Interdépartementale pour la Démoustication du littoral méditerranéen).

L’EID a continué sa mission pendant le confinement en traitant par voie aérienne et terrestre.

 

L’eau stagnante et une température minimum sont des facteurs à l’apparition des œufs de moustiques et à leur prolifération. Ce moustique se développe en milieu urbain et la femelle pond dans tout récipient ou objet pouvant recueillir de l’eau, le plus souvent de petite taille. Mais rassurez-vous, le moustique tigre ne transmet pas le COVID-19.

Nous pouvons tous lutter contre la propagation de cet insecte nuisible en agissant chez nous en curant ou raclant tous les récipients, chéneaux et autres bondes ou rigoles, afin d’éliminer un maximum d’œufs.

Courrier adressé aux maires de la zone d’action de l’EID Méditerranée : Lettre EID Méditerranée

Pour + d’infos : http://www.moustiquetigre.org/

Déchetterie

Réouverture déchetterie



La déchetterie de Lunel va rouvrir à partir du lundi 4 mai pour les professionnels et les particuliers.

Les déchets verts devront être déposés sur le site de Marsillargues sur RDV (standard communauté de communes pour prise de rdv : 04 67 83 87 00).

Afin de ne pas encombrer l’avenue de Lunel, une déviation sera mise en place. L’entrée de la déchetterie se fera via le chemin des Etoffes en direction du cimetière Saint-Pierre (voir plan).

Nous souhaitons que cette réouverture se déroule dans les meilleures conditions possibles. Les mesures barrières seront à respecter pour le bien de tous.

Il est inutile de venir précipitamment, cela provoquerait une longue attente. La déchetterie sera ouverte tous les jours de 7h à 19h (sauf dimanches et jours fériés). L’entrée des voitures se fera au compte-goutte.

Pour toutes questions contact : service déchets du Pays de Lunel : 0 8000 34 400

La fibre est là !

Déploiement fibre optique



Dans le cadre du projet départemental Hérault Numérique, nous avons le plaisir de vous informer de l’ouverture à la commercialisation de la fibre optique sur notre commune à partir du 30 avril (36 % des logements raccordables ou éligibles sur 1016 logements).

– Pour tester l’éligibilité et découvrir le réseau : http://numerique.herault.fr/

– Pour découvrir les usages de la fibre et répondre aux questions des usagers : https://fibre-particuliers.fr/

– La démarche à suivre pour être raccordé : FLYER_ELIGIBILITE  Flyer_RaccordezVous_HeraultTHD

– Foire aux questions :  FAQ_Fibre_particuliers

Pour toutes questions supplémentaire contact : gp-herault@covage.com

Vous retrouverez ci-dessous, les contacts des 8 opérateurs proposant des offres internet à très haut débit sur ce réseau :

www.comcable.fr / 09 69 360 120

www.coriolis.com / 09 70 71 55 55

www.k-net.fr / 09 72 350 350

www.kiwi-fibre.fr / 09 80 50 12 12

www.lafibrevideofutur.com / 01 86 56 56 56

www.nordnet.com / 3420

www.orange.fr/portail / 39 00

www.ozone.net / 0 973 01 1000

Ces opérateurs sont donc susceptibles de vous démarcher dès maintenant.

Les délais de raccordement peuvent aller de 4 à 6 semaines.

Journée nationale du souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation

Commémoration



Le dimanche 26 avril 2020 est la Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation. Elle célèbre la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration nazis, pendant la seconde guerre mondiale. 

Voici un message des associations et des représentants de la mémoire des déportés :

Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation – Dimanche 26 avril 2020

Il y a soixante-quinze ans, au printemps 1945, plus de 700 000 hommes, femmes et enfants étaient regroupés dans ce qui restait de l’univers concentrationnaire et génocidaire nazi à l’agonie.

La moitié d’entre eux devait encore périr, notamment dans les marches de la mort, avant que les armées alliées, dans leur progression, n’ouvrent enfin les portes des camps sur une insoutenable vision d’horreur.

Les survivants de ce drame du genre humain, par leur esprit de résistance, leur volonté et leur profond attachement à préserver leur dignité, ont surmonté des conditions inhumaines malgré la présence et la menace permanentes de la mort.

Le 1er octobre 1946 s’achevait le procès de Nuremberg qui fondait la notion de « crime contre l’humanité » et posait les bases du droit pénal international.

De tout cela, rien ne doit être oublié…

Et pourtant, si les déportés ont su montrer dans les pires circonstances que la résistance face au crime demeurait toujours possible, leur persévérance à témoigner partout et auprès de tous ne suffit pas à faire disparaitre la haine, le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et le rejet des différences.

Combattre sans relâche les idéologies qui affaiblissent notre modèle républicain et prônent le retour à l’obscurantisme et au fanatisme,

Promouvoir la tolérance,

Investir dans l’éducation morale et civique des jeunes générations.

C’est le message des déportés, qui veulent faire de la journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation, une journée d’hommage, de recueillement, et plus encore, d’engagement personnel.

La période dramatique de la déportation rappelle en effet cruellement que les êtres humains sont responsables de l’avenir qu’ils préparent à leurs enfants, et qu’ils partagent une même communauté de destin.

Ce message a été rédigé conjointement par :

La Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP),

La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis,

L’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés, de la Résistance et des Familles (UNADIF-FNDIR)